À la recherche de la vérité

Association Evolution Judiciaire et Culturelle   (Association loi 1901 – JO du 13/09/1995)  8 rue Donat Péténatti – 13700 Marignane

Blog : http://www.surmental.com  e-mail : aejc@laposte.net

  De : Mekoyo Robert   A Jean–Claude Marie www.surmental.info
Sujet : À la recherche de la vérité

Corps du message.

Bonjour Monsieur Marie, puis-je vous demander quelques minutes de votre temps et quelques rayons de vos lumières et votre sagesse?

Je ne suis qu’un humble jeune homme de 16 ans, curieux, qui s’intéresse à la psychologie, à la philosophie, au mental, à l’Homme en général, à ses problèmes et à ses possibilités. En faisant des recherches comme à mon habitude, j’ai été attiré par votre œuvre, votre travail et votre parcours que je trouve admirables.

Je compte acheter votre livre « L’Ère du Surmental arrive » le plus vite possible, j’ai hâte de le lire, de le feuilleter, de le dévorer, il a l’air très complet et passionnant.

Mais en attendant, puis-je vous poser quelques questions qui m’aideraient beaucoup dans ma quête de la vérité, du savoir, de la connaissance et de la sagesse ? Vous dites avoir développé le surmental et les facultés psychiques de l’Homme : dans ce cas, possédez-vous ces facultés paranormales telles que la télépathie, la télékinésie, la psychokinèse, la clairvoyance?

 Réponse :

  • La télépathie je l’explique, et m’en sers pour ma défense.
  • La clairvoyance m’a permis  de dénoncer les abus judiciaires et d’éviter que je sois victime de la justice. Quant aux autres pouvoirs dits surnaturels, ils s’expliquent lorsqu’on maîtrise la 5e dimension, et c’est mon cas depuis peu.

 Tout cela rappelle fortement la pratique du mentalisme. Êtes-vous mentaliste?

Réponse :

  • Je connais le mentalisme  mais je ne le pratique pas.

Considérez-vous les mentalistes comme des personnes qui tendent à atteindre le surmental?

Certains mentalistes tels que Pascal De Clermont, Derren Brown, Gary Kurtz, Raymi Phénix, Laurent Tesla, Carlos Vaquera sont très doués.

Réponse :

  • Pour atteindre le surmental, les mentalistes doivent se remettre profondément en cause à travers le comportement des autres, c’est-à-dire le comportement de l’être en général, afin de développer  leur conscient au détriment de leur inconscient et d’élever ainsi leur mental pour atteindre le surmental. Ceci leur sera possible par la lecture de mon ouvrage  La venue de l’ère du surmental ou l’évolution de l’être, sinon il leur faudrait vivre ce que j’ai vécu après avoir été l’objet d’une deuxième naissance provoquée par le conscient pour réduire la force de l’inconscient qui prédomine dans l’être humain.

 Grâce au surmental, utilisez-vous beaucoup plus que 10 % de vos capacités mentales? Êtes-vous un sujet psi? Vous dites aussi que vous ne connaissez personne qui ait atteint le surmental. Êtes-vous le plus grand? Vous parlez de certains grands initiés qui tendent à atteindre le surmental, pouvez vous en citer quelques-uns ?

Réponse :

  • Que j’utilise plus que 10% de mes capacités mentales ? Très certainement. Mais c’est une autre capacité mentale puisque surmentale qui s’est développée par une remise en cause de soi au détriment de l’inconscient.  Le mental qui est prisonnier de l’inconscient est dans le 3e degré de dimension, autrement dit le bas astral. Le surmental est dans la 4e dimension pour s’élever contre l’inconscient, ce qui lui permet d’évoluer vers la connaissance absolue. Que je sois le plus grand ? Ce n’est pas à moi d’en juger, mais à mes lecteurs.
  • sri Aurobindo fait partie des précurseurs du surmental, mais il l’a développé d’une manière si rudimentaire que je peux dire qu’il était plus proche du mental que du surmental. Léonard de Vinci l’a plus développé, mais il a peu écrit sur l’homme, car il s’est aperçu que ses écrits l’enverraient finir ses jours dans le cachot d’un seigneur ou dans celui de l’Église catholique. Quant aux grands initiés et fondateurs de religions, ils ont œuvré en prévision de la venue de l’ère du surmental sous le signe du Verseau, aussi la connaissance va-t-elle commencer à percer en 2012 par la parution de mon prochain livre

Voilà, c’est un aperçu de ma curiosité.

Merci de votre attention et de vos réponses que j’attends avec impatience.

À bientôt.

Robert

 

 

Pouvez-vous acquérir le surmental ?

Pouvez-vous acquérir le surmental ?

  • À part en ayant l’illumination, il y a trois éventualités de développer le mental et d’acquérir la connaissance du surmental qui dépasse de loin celle du mental. Les deux premières sont décrites dans le livre de Yvan Dionis : « Celui de la foi raisonnable et de la discipline, le croyant accordant une totale confiance dans ses maîtres à penser, dans les saintes Écritures, ou dans les chefs de file des religions. L’autre cheminement semble illogique pour le commun des mortels. Il faut emprunter la jungle de l’irréalisme, de l’anarchie, accepter le vide intellectuel, devenir non conformiste, en un mot c’est la route des ténèbres, non jalonnée,[1] c’est la piste perdue que nul n’ose emprunter, dangereuse, car elle est inhumaine. ». [2]

Et je pourrais ajouter « suicidaire ».

  • La première donne de l’importance à la spiritualité qui s’écarte de la réalité humaine et n’accède pas à développer de la connaissance dans tous les domaines.
  • La deuxième, qui ne peut pas être désirée de l’être humain, lui est infligée. Ceci, s’est produit pour moi après une deuxième naissance que je détaille dans mon livre, car mon surmental s’est surtout développé à la suite des difficultés que j’ai rencontrées dans mon existence. Rendant ma vie difficile à supporter du fait au nombre d’états dépressifs  élevé auxquels j’ai dû faire face et qui au lieu de me détruire, m’ont permis d’aller au plus profond de moi-même, d’élever ainsi mon mental et me placer au summum des possibilités humaines. Par une remise en cause au plus profond de moi-même et grâce à l’autosuggestion, j’ai pu ainsi élever mon mental. C’est de cette manière que l’être humain  doit procéder pour éviter le cancer et toutes pathologies, comme je le prouve dans mon livre « La venue de l’ère du surmental ou l’évolution de l’Être ».
  •  Ce livre permet d’éviter des erreurs et aide à résoudre les vôtres, développe le conscient au détriment de l’inconscient et affermit le libre arbitre, qui amène le surmental à ceux qui le désirent et par un approfondissement de soi, rénove la constitution physique et mentale de l’Être, provoquant une forme de deuxième naissance qui apporte une nouvelle jeunesse aux yeux de son entourage.
  • Le surmental amène une évolution considérable de l’être humain. Le mental, à la différence du surmental, ne peut rien résoudre au point de vue social et économique car il est la cause des difficultés que les humains rencontrent, comme vous en avez eu un aperçu sur le blog www.surmental.info .

  [1] Donc l’on ne peut évaluer la longueur de la route   

 [2] « Voyage dans la lumière » Yvan Dionis  Ed B.A.G.I  18 avril 1996

La différence entre le mental et le sur-mental.

            La différence entre le mental et le sur-mental.

  • Le mental ne permet de voir dans une seule direction, par rapport au sur-mental qui permet de percevoir d’une manière plus approfondie et cosmique ou globale.
  •  Le mental a plus d’inconsciences que de conscience et ne peut résoudre les problèmes qui lui tiennent à cœur et à cause de ceci, la culture de la  civilisation repose sur l’inconscient humain. De ce fait, les livres écrits par le mental sur les sciences dites humaines n’ont pas en grande partie de sens ou s’inversent dans leur application.
  • Aussi, si ce que disent des politiques n’a pas de sens pour vous, c’est qu’ils ne s’aperçoivent pas ou ne veulent pas s’apercevoir que leurs pensées s’inversent dans l’application de leurs idées et que de ce fait, ils ne peuvent pas améliorer l’existant. De ce fait font-ils le contraire de ce qu’ils disent et de ce qu’ils devraient faire? Ceci explique les chutes de régime, les révolutions et la méfiance envers les élus. Dans tous les pays, à cause du mental la justice, l’économie, la médecine, la psychiatrie ont très peu de sens pour ne pas tenir compte de la nature de l’être humain.
  • L’éducation, en développant le mental, empêche l’Homme d’acquérir ou de développer le sur-mental et de voir plus loin que le bout de son nez. Aussi fait- il inconsciemment tout pour être malade en se comportant d’une manière inverse à ce qu’il le devrait. Ceci est prouvé dans l’ouvrage La venue de l’ère du sur-mental.